Ted Bundy – un psychopathe séduisant

ted-bundy-un-psychopathe-seduisant
Ce tueur en série américain a sévi durant les années 1970. Il enlevait et agressait sexuellement ses victimes, mais aussi commettait des actes nécrophiles sur leurs corps.

Enfant illégitime, il est né en 1946 et passe ses premières années de vie chez ses grands-parents à Philadelphie. Il commence à présenter des premiers signes de troubles, élevé par un grand-père violent.

Adolescent, il se dirige vers Tacoma et montre plus de sociabilité. Cependant, sa part sombre ressort petit à petit. Il lit des revues pornographiques et criminelles.

Après une rupture en 1970, il retourne chez sa mère et y rencontre une jeune femme qui devient sa petite amie. Il réalise qu’il veut devenir psychologue et en parallèle de ses études, il rejoint un centre d’assistance suicide à Seattle.

Il est décrit comme un charmant jeune homme, empathique, gentil et attentionné.

Au même moment, quelques disparitions de jeunes filles sont signalées.

Les premiers soupçons

La justice n’a jamais réussi à savoir quand les meurtres ont commencé. Ted Bundy n’ayant jamais avoué ses crimes durant tout le procès.

Il semblerait qu’il n’a tué personne avant 1971, à Seattle.

Sa technique d’approche des victimes était presque toujours la même. Toujours dans un lieu public, il abordait les jeunes femmes en feignant un handicap ou une blessure, soit le bras en écharpe, ou des béquilles. Il demandait alors de l’aide pour les amener à sa voiture, une Volkswagen Coccinelle 1968 blanche, devenue célèbre. De là, il leur proposait de les raccompagner, la confiance étant instaurée.

Ted Bundy était un homme charismatique, beau et intelligent. Il n’avait aucune difficulté à les convaincre de le suivre. Il les emmenait ensuite dans un lieu isolé, en forêt ou rase campagne et les agressait ensuite sauvagement.

Les jeunes femmes ont été retrouvées violées, parfois mutilées et violées post-mortem.

Il aurait sévi dans plusieurs états différents.

L’arrestation

Ted Bundy a éveillé les soupçons d’un jeune policier qui l’a retrouvé roulant à faible allure dans une zone résidentielle. Il a retrouvé divers objets étranges dans sa voiture (pied de biche, menottes, pic à glace, etc.) et a fait le lien avec une tentative d’agression reportée par une jeune femme.

Lors de l’identification, il tente de changer son apparence mais est tout de même reconnu. Un procès a lieu, et, tellement confiant d’être innocenté, il se représente lui-même. Le juge le condamne à une peine de prison et des séances chez un psychologue.

Au bout de plusieurs entretiens, il est reconnu dangereux pour la société, dérangé et violent.

Lors de son incarcération, d’autres affaires sont découvertes dans d’autres états. Il sera extradé dans ceux-ci. Très contrarié, il cherche à préparer sa défense, puis à s’enfuir. Il fera deux tentatives d’évasion. Il s’est entraîné dans sa cellule à changer rapidement de vêtement et à sauter pour s’échapper d’une fenêtre.

La deuxième fois qu’il s’échappe, il commet de nouveaux meurtres. Méconnaissable, ayant perdu beaucoup de poids pour s’échapper par une trappe, la police l’arrête et ayant suffisamment de preuves, le remet en prison pour l’inculper de plusieurs meurtres.

Le procès

Ce beau garçon joue de ses charmes et de nombreuses jeunes filles le sollicitent. Il se représente encore une fois lui-même, sans avocat auprès de la justice.

Le juge le condamne à la chaise électrique, et il passera plusieurs années dans le couloir de la mort. Il aura même une petite fille issue de son mariage avec une fan qu’il épouse en prison.

Une semaine avant son exécution, il avouera enfin le meurtre et la mutilation de douze victimes, ainsi que des actes nécrophiles sur leurs cadavres en décomposition, même extrême.

Il décèdera en 1989 sur la chaise électrique.

Si vous avez aimé, partagez :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.