L’affaire Flactif – une famille décimée par la jalousie

laffaire-flactif-une-famille-decimee-par-la-jalousie
En 2003, une famille de cinq personnes a disparu de son chalet au Grand Bornand. L’enquête va révéler que c’est son ancien locataire, jaloux de la réussite de Xavier Flactif qui est coupable des meurtres.

Xavier Flactif vit avec sa nouvelle compagne Graziella Ortolano et leurs trois enfants (Grégory, Lætitia et Sarah) dans un magnifique chalet au Grand Bornand. Xavier est un promoteur immobilier, mais pas forcément très apprécié par ses connaissances. Il est dit de lui qu’il est un escroc à cause de la mauvaise gestion de ses affaires professionnelles.

Mario Leblanc, rejoint en ce jour d’avril 2003 sa mère Ornella au chalet pour y passer des vacances en famille. Il trouve porte close. Après avoir patienté quelques heures et sans nouvelles de la famille, il lance l’alerte auprès de la gendarmerie.

Les recherches sur les routes enneigées du Grand Bornand ne donnent rien. Une perquisition du chalet est ordonnée, puis une deuxième qui démontre l’absence de deux ordinateurs portables qui étaient présents lors de la précédente perquisition.

Au vu des affaires douteuses de Xavier Flactif, la police pense d’abord à une fuite à l’étranger, d’autant plus que sa voiture est retrouvée à l’aéroport international de Genève.

Entre-temps, la police scientifique découvre de multiples traces de sang soigneusement lavées dans le chalet, une douille de petit calibre et des éclats de dents de lait. Une partie de moquette a été découpée et des traces ADN découvertes.

Ces traces ADN appartiennent bien aux cinq membres de la famille Flactif, mais aussi à David Hotyat (un locataire de Xavier) et de sa femme Alexandra Lefèvre qui était femme de ménage chez les Flactif peu de temps.

Alexandra Lefèvre et David Hotyat lors du reportage

Ces deux derniers ont été interrogés par les médias et leurs griefs contre Xavier Flactif ressortent pleinement. Leur haine du couple ressort fortement, critiquant leurs agissements, des rumeurs de location au noir ou de travaux inachevés.

La police met alors ce couple sous écoute téléphonique avant de les interpeller.

Davis Hotyat avoue les cinq meurtres dans le chalet et qu’il a déplacé et brûlé les corps dans la forêt. Il avoue aussi avoir conduit la voiture de Xavier jusqu’à l’aéroport. Il prétend avoir agi seul, sous un coup de colère. Mais un couple d’amis, les Haremza déclarent que lui et sa femme avaient prémédité les meurtres en regardant un épisode de télé criminelle.

D’après la reconstitution du dossier, l’assassin se serait rendu chez Xavier, armé pour lui faire peur et avoir une explication avec lui à propos de la location d’un chalet. Il aurait visé la tête et le coup est parti. Pour ne pas laisser de témoins, il tue les trois enfants et leur mère avec des objets contondants. Il les a ensuite transportés dans la voiture familiale en forêt pour les brûler.

Le chalet du drame

David Hotyat revient ensuite sur sa déclaration, prétextant qu’il a été assommé par deux individus et à son réveil, toute la famille était tuée. Il a alors fait disparaître les corps.

Cette théorie ne tenant pas, la police découvre l’implication de sa compagne Alexandra Lefèvre, qui serait le cerveau de l’affaire, et de leurs amis Stéphane et Isabelle Haremza pour ne pas avoir empêché les meurtres.

David Hotyat est condamné à la perpétuité, sa femme à dix ans de réclusion, et Stéphane et Isabelle Haremza à quinze et sept ans respectivement.

C’est uniquement par jalousie et cupidité que cinq personnes sont assassinées.

Si vous avez aimé, partagez :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.