John Wayne Gacy – le clown tueur

john-wayne-gacy-le-clown-tueur
Ce tueur en série de 1978 a semé la terreur à Chicago aux États-Unis. Ce voisin presque parfait et amusant n’était en réalité qu’un criminel surnommé « le clown tueur ».
L’enfance

Né en 1942, Gacy n’a pas eu une enfance facile. Son père surtout, un homme alcoolique et violent, le battait avec sa ceinture et le ridiculisait constamment, notamment en le traitant de « fillette » et de « stupide ». Son père ne l’a jamais aimé et Gacy a beaucoup souffert de ce manque d’affection. Sa mère était un peu plus proche de lui. Petit, il était en surpoids et souvent malade.

A l’âge de 9 ans, un ami de la famille l’a agressé sexuellement et il n’a rien osé dire à son père de peur que celui-ci ne le maltraite encore plus. Il a beaucoup souffert de honte, et c’est cette agression qui l’a orienté sexuellement vers les hommes.

A 17 ans, il a travaillé dans des pompes funèbres desquelles il a été renvoyé pour acte de nécrophilie.

En 1968, après avoir épousé une femme et eu deux enfants, il a été accusé et condamné pour tentatives de viol sur ses jeunes employés.

Malgré tout, son entourage le décrivait comme sympathique, aimable, et impliqué dans sa communauté. Rien ne laissait présager le pire… De plus, il aimait animer les anniversaires des enfants en se déguisant en clown, ou auprès des enfants malades de la communauté pour les faire rire.

L’arrestation

C’est lorsque la police a tracé l’implication de Gacy dans la disparition d’un adolescent que sa personnalité s’est dévoilée. La police le soupçonnant a effectué une perquisition à son domicile.

Ce qu’ils y ont découvert fait froid dans le dos : divers objets sexuels et de torture, et des effets personnels d’un autre disparu.

Dès lors, la police a fait le rapprochement avec plusieurs autres disparitions et l’ont arrêté.

Les fouilles continuent et le pire reste à venir : des os humains ont été retrouvés dans sa cave fraîchement retournée. On dénombre vingt-neuf corps dans cette cave, âgés entre 14 et 21 ans.

Gacy clame son innocence mais il lui est difficile de faire face à tant de preuves. D’autant plus qu’il a donné des indications aux enquêteurs qui ont trouvé quatre corps supplémentaires.
Pour attirer ses victimes, il leur proposait le plus souvent un emploi. Les victimes (toutes des jeunes adolescents ou jeunes hommes) étaient attirées par cet homme charismatique. Une fois chez lui, il les agressait, les violait, les torturait et enfin les étranglait.

On note notamment qu’il jouait à la roulette russe, avec des cartes enflammées, ou à faire couler de la cire chaude de bougie sur les corps de ses victimes.

Il a continué à se déclarer innocent, voire même fou, mais le jury a plaidé coupable et il a été condamné à mort.

Sa vie en prison se passait bien, bonne entente avec les détenus, il faisait même de la peinture et l’aumônerie.

Pogo le clown a été exécuté par injection léthale le 10 ­mai 1994.

Si vous avez aimé, partagez :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.